Du pouvoir de l’Amour…

11 novembre 2016

Se réjouir

Simply Beautiful Life

“ Mon Amour adoré,

lorsque viendra ce jour où nos routes seront séparées, et si c’est moi, mon ange, qui arrive avant toi devant le précipice, je voudrais que tu me promettes de continuer de cheminer avec autant d’amour, de ferveur et de fougue que du temps où nous avancions ensemble, main dans la main. 

Voilà ce que je te demande : demeure ouvert aux joies et garde mon souvenir intact, préservé des langueurs de la mélancolie dans une petite bulle d’allégresse, crépitante comme chante le champagne ! Tu ne m’oublieras pas en chassant la tristesse; tu sauveras simplement ton cœur d’une douleur inutile… — Ceux qui restent n’ont pas à porter le poids de l’absence de ceux qui sont partis. Ne laisse pas ton esprit sombrer dans la noirceur, ni ton cœur se faire grignoter par l’aigreur des regrets et ton corps se figer dans l’inertie de l’amertume. Ce cafard corrompt la mémoire. Altère les sentiments. Ruine l’espoir. Corrode l’innocence… Ne permets pas que notre histoire devienne ton fardeau. Aimer pour toujours, mon Amour, c’est aimer dans la joie ! Dans la légèreté ! Dans la liberté ! Alors, non, ne tue pas cette joie; pour moi, ce serait mourir deux fois.

Nous le savons tous deux : la mort fait partie du chemin. Ne me regrette pas. Accepte et souviens-toi combien j’aimais la vie, et sens-toi fort et plein, et chargé, et vivant, et vibrant de tout cet amour plus fort que la mort que j’aurai eu le temps de distiller en toi ! L’amour, rien n’est plus fort. Alors aime, toujours et encore, et vois la beauté qui surgit n’importe où, et jouis de cette vie avec l’enthousiasme enfantin et la force que j’y aurais mis, et lie ton sort aux sorts de ceux qui chercheront ta compagnie et dont tu chercheras la compagnie.

Tant que sa lumière ne s’est pas éteinte, la vie de chaque être doit briller, s’épanouir et s’offrir totalement. Ne laisse rien, ni personne, te fermer cet accès aux autres qui est peut-être le plus précieux de tes nombreux talents. Ne laisse pas se tarir la source, ni l’isolement la dessécher. Ne te recroqueville pas, ne te renie pas, ne t’abandonne pas. Surtout pas en mon nom… Avance, crois, espère, chéris ton existence, éprouve, ressens et aime, intensément, follement, gracieusement, démesurément, et rêve ! et sois comblé ! — se réjouir n’est pas un péché…

Tout ce bonheur immense qui continue d’éclore, de germer et fleurir en toi n’offense pas notre souvenir — bien au contraire. Tant que l’amour en toi vivra, tant que sa lumière scintillera, tant que ta joie resplendira et que la bonne humeur se répandra autour de toi, alors je demeurerai vivante. Dans l’éclat de ton rire et celui de tes yeux.

Comme je t’aime !

Et c’est pourquoi je te délie, tout en demeurant tienne pour toujours et bien au-delà, et c’est pourquoi je me détache, pleine de grâce et emplie de toi, avec la douceur de tes mains gravée au plus loin de mon cœur et l’odeur de ta peau imbibée dans mon âme.

Merci, tant et tant !

Ta petite chérie, ta femme, ta doucette. ”

 

À propos de monarbreinterieur

Coach vocal et consultante en développement personnel, Virginie Berthelot Hulo a créé en 2011 Mon Arbre Intérieur (www.mai-coaching.com), structure de formation et de coaching en bien-être où elle officie depuis lors. Avec Dominique Hulo, son comparse et époux, elle forme le groupe protéiforme Aëlonwye, qui passe de la musique méditative au pop-rock et du jazz aux comptines pour enfants. Outre leur collaboration artistique, ils complètent leurs activités pédagogiques, Dominique Hulo étant également professeur de guitare, de composition et d'arrangement au sein de Guitarespace.

Voir tous les articles de monarbreinterieur

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Eazyhome |
EN QUETE DU VIVANT |
Uneviebleue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Luniversdadanaels
| Kiki ∞ phénomene
| Amandineoulaviedunefemme